lundi 30 janvier 2012

j'ai lu : Eroticortex de Thierry Maugenest

Eroticortex
Eroticortex de Thierry Maugenest 
  • 133 pages
  • Editeur : JBz & Cie (5 janvier 2012)

  • - Je pense que l'humanité aurait besoin d'un amour modulable. Il faudrait pouvoir activer le sentiment amoureux lorsqu'on en a besoin et le mettre en veille lorsqu'il s'avère inutile. 
  • - C'est pas très romantique... 
  • - Au contraire, un couple activerait son amour dans les grands moments de la vie, lors d'un voyage au bout du monde, sur le sommet d'une montagne ou à bord d'une goélette sur l'océan Indien, et, pour ne pas l'user inutilement, il le désactiverait dans des situations quotidiennes, plus prosaïques, qui s'accommodent mal de grands sentiments. 
  • - L'amour à la carte ? 
  • - Oui, ce serait le bonheur assuré. Pourquoi être amoureux fou de quelqu'un si c'est pour pousser ensemble un caddy au supermarché, comparer les prix des produits d'entretien et faire une heure de queue à la caisse. 
  • - L'amour à la carte, c'est ce qu'il nous faudrait... Moi, je signe tout de suite pour un tel programme dans mon cortex.

  • Hugo et Cie Logo News Bookmerci  les éditions JBZ et cie ainsi que le site Newsbook 

page 31Le con, ce n’est pas celui qui se trompe, mais celui qui, en se trompant, est absolument convaincu d’avoir raison. »

page 87 - Quelle ordure, ce type ! Un cerveau et un sexe, voilà à quoi il se résume… et puis il voit des maladies partout. - Il considérait déjà les religions comme une épidémie mentale… - Et voilà qu’il range l’amour dans les troubles obsessionnels compulsifs. » 

page 127 - Et si c’était l’écrivain qui rêvait d’entrer dans le cerveau de ses lecteurs, et toi, lorsque tu lis son roman, tu prononces dans l’intimité de ton cortex chacun des mots qu’il a écrits. » 

mon avis : très bien

Comment décrire ce livre ? difficile à classer dans un genre particulier... s'approche de la satire... genre "caméra-café... plutôt bien réussit, pas de temps mort, gentiment humoristique, j'ai passé une très bonne soirée à le lire.

De quoi ça parle ? un savant, employé par un grand groupe pharmaceutique,  décide explore le cerveau de cobayes humains pour découvrir l'air de dieu... et la soigner. Il y arrive si bien qu'il rend un croyant athée et un athée fou de religion...

Puis il s'attaque à la bêtise... avec le même succès.

Vient ensuite l'ère des sentiments.

Se greffe bien entendu, l'attirance du savant pour sa collaboratrice. N'arrivant pas à la séduire, il va utiliser ses méthodes pour la faire devenir folle de lui... 


Lorsque celle-ci s'en rendra compte, la vengeance sera terrible... et savoureuse.


autres lecteurs : avis positifs également




sur l'auteur : voir l'article 1

je n'avais pas aimé  La poudre des rois
mais là bien envie de lire  Les Rillettes de Proust, 
qui me semble aussi d'un genre plutôt humoristique...

6 commentaires:

  1. Il me semble passionnant ce petit roman. Je pense qu'il va rejoindre ma liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas mal du tout, lu d'une traite sans le poser ! bises

      Supprimer
  2. Un livre sur la bêtise qui a l'air pationnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas mal fichu ! tu veux que je te le prête ?

      Supprimer
  3. Ce n'est pas un livre inoubliable, mais j'ai passé un bon moment à décortiquer cet Eroticortex" !
    Merci pour le lien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sans doute pas inoubliable en effet... mais un bon moment tout de même, très distrayant.

      Supprimer